Incontinence urinaire chez la femmne

L’avancement de la technologie dans l’incontinence urinaire a été très marqué au cours des dernières années.  Alors, qu’il y a quelques années, nous devions procéder à des chirurgies abdominales avec correction de l’incontinence qui nécessitait le port d’une sonde urinaire pendant plusieurs jours, une hospitalisation de plusieurs jours et une convalescence de 8 à 12 semaines, aujourd’hui, l’avancement de la technologie nous a permis d’introduire la chirurgie par bandelette qui se fait en court séjour.

L’incontinence urinaire de stress, voulant dire la perte d’urine à l’effort lorsqu’une  patiente rit, tousse ou fait de l’exercice, est très fréquente chez la femme,  particulièrement chez la femme ayant eu des enfants ou qui avance en âge.  Le support du canal urétral diminue, et cette baisse de l’urètre entraine une fuite d’urine.  Ceci est très incommodant pour la plupart des femmes et malgré des exercices pelviens, ceci est souvent insuffisant pour corriger le problème.  Ceci importune et affecte de façon importante la qualité de vie, et est extrêmement gênant pour beaucoup de femmes, à un point tel que la majorité des patientes qui souffre de ce problème ne veulent pas en parler à leur famille immédiate et parfois même à leur médecin.

Je vous encourage donc à consulter, si vous vivez ce problème, car les techniques que nous offrons aujourd’hui sont très efficaces et ont des taux de succès élevés qui permettent de corriger l’incontinence de façon rapide et avec peu de complications. 

La technique de bandelette trans-obturatrice permet d’installer, par les voies naturelles, une bandelette qui va soutenir le canal urétral et empêcher la fuite d’urine en créant un support à l’urètre qui évitera de perdre les urines lors d’un effort soutenu.  Cette technique se fait  en court séjour, peut se faire sous anesthésie épidurale, rachidienne ou même locale, et nécessite simplement une hospitalisation de quelques heures avec récupération rapide.  La patiente peut retourner au travail quelques jours après sa chirurgie, sans avoir à subir des effets indésirables tels que douleurs et incapacité de fonctionner pendant plusieurs semaines, comme cela se voyait lors des chirurgies antérieures.

Si vous souffrez de pertes ou de fuites urinaires à l’effort, n’hésitez pas à me contacter, et j’évaluerai votre capacité vésicale ainsi que la possibilité que vous puissiez être candidate à ce genre de chirurgie par bandelette, ceci dans le but de régler le problème de la façon la plus rapide et efficace possible.

Contactez-nous afin de prendre un rendez-vous pour votre première consultation.