Diminution de serrement vaginale et de la sensibilité sexuelle après l’accouchement

Tout comme votre peau, le tissu vaginal est fort et souple grâce à sa constitution de fibres collagènes. Pour les femmes qui accouchent par voie vaginale, la diminution du serrement et de la sensibilité de ce tissu qui est souvent une réelle inquiétude due à un probable étirement excessif, peut endommager les fibres collagènes. Connu sous le nom de laxisme vaginal, il peut entrainer une moindre satisfaction durant les rapports sexuels due à un étirement excessif qui rend les frictions plus difficile à ressentir. L’incapacité à atteindre l’orgasme pendant les rapports sexuels est courante.

La Laxité vaginale est une véritable inquiétude

Plus de 500 OB/GYN ont indiqué à travers une récente étude que le laxisme vaginal est la principale préoccupation des femmes concernant leur bouleversement physique après l’accouchement, dépassant celle des vergetures ou du gain de poids. Une étude Américaine de 420 femmes a démontré que le laxisme vaginal était une inquiétude chez 48% d’entre elles. Malheureusement, aucun traitement non chirurgical n’était disponible jusqu’à présent.

Viveve a développé un nouveau traitement visant à rétablir cet endommagement collagène. Il s’agit d’un traitement non chirurgical qui se focalise sur la reconstruction des fibres collagènes au niveau cellulaire en utilisant de la chaleur à basse température générée par l’énergie de fréquence radio. Ce dernier ressemble au processus de guérison naturel du corps afin que l’amélioration soit plus que simplement esthétique. La sensibilité vaginale est simultanément adressée avec l’accroissement du serrement de sorte que la satisfaction sexuelle puisse également être rétablie. Le traitement se termine en 30 minutes, pratiquement sans temps d’arrêt et ne nécessite ni incision, ni anesthésie, ni douleur.

Résultats fiables

Il existe un manque d’options favorables pour les femmes qui souhaitent résoudre les problèmes de laxité vaginale. Les suggestions les plus communes sont les exercices de Kegel, vaginoplastie et labiaplastie. Les Kegels n’améliorent pas vraiment le serrement et sont plus couramment utilisés pour les problèmes de vessie (incontinence urinaire). En effet, la vaginoplastie peut améliorer le serrement, souvent, sans se préoccuper de la sensibilité vaginale liée à la satisfaction sexuelle. Enfin, la labiaplastie est essentiellement une chirurgie esthétique qui vise à améliorer l’apparence des lèvres vaginales.

L’option Viveve est la première véritable option qui fournit une solution aux femmes qui en recherchaient une. Des études ont démontré que les bénéficiaires de ce traitement remarquaient des résultats prouves jusqu’à un an après leur seul et unique session.

À propos de Viveve

Viveve, Inc. est la société de santé pour femmes basée à Sunnyvale en Californie qui a mis au point le premier traitement non chirurgical cliniquement prouvée pour laxité vaginale. Le traitement breveté RF de laxité vaginale Viveve® inverse le gradient thermique des technologies radio fréquence (RF) afin de serrer les tissus autour de l’orifice vaginal ou de l’ouverture. Contrairement aux procédures chirurgicales de reconstruction vaginale, le système Viveve peut serrer les tissus vaginaux sans incisions, ablation de tissus ou anesthésiant. En outre, la procédure ne nécessite que 30 minutes de traitement dans le bureau d’un médecin. Compte tenu de la nature non-chirurgicale de la procédure, les restrictions post-opératoires des patients et les longs délais de récupération ne sont pas nécessaires. Pour en savoir plus sur Viveve rendez-vous à www.viveve.com.